On a imaginé des accords vinyle & bière

Publié le 7 mai 2018

Quoi de plus normal qu’une association entre musique et bière ? Les deux détendent, se partagent, et souvent enivrent ! Du coup, on s’est pris au jeu de faire des parallèles brassico-musicaux, et ça marche très bien !

Magali, notre responsable com’ et marketing, a imaginé un accord entre la Noire Nordique (une collab’ Gallia et @orebrobrygghus) et le son du pianiste Christophe Chassol. « Attends, c’est quand même pas le genre de truc que je bois tous les jours non plus… », me dit-elle. C’est vrai que cette bière noire acide infusée aux racines de réglisse a étonné plus d’un gosier ! Quand je lui demande pourquoi ça lui fait penser à Chassol, elle me balance « j’aime pas le conservatisme ». Puis elle m’explique : « je préfère les choses qui bousculent un peu, qui osent s’attaquer aux concepts de base. Ils sont tous les deux barrés, mais décomplexés ! C’est une expérience visuelle, très imagée, comme une invitation au voyage (rpz Baudelaire). C’est peu ordinaire et pas facile d’accès, il faut se laisser embarquer ». Si vous avez une âme d’explorateur et que vous n’avez pas peur du farfelu, ce sont des choses qui méritent le détour (et même peut-être le retour) !

Dans la suite de notre série d’accords musiques & bières et pour aller avec cette semaine de bonheur ensoleillé (Alléluia !), Arthur, notre chargé de communication, a trouvé une super recette à base de binouze et de latin jazz :

• Préchauffez un canapé ou un siège confortable à l’extérieur avec votre postérieur.

• Dans un tourne disque, faites revenir l’album de Getz/Gilberto à volume moyen.

• Prenez une Session IPA bien fraîche, décapsulez et laissez-la couler doucement sur votre palais.

• Écoutez les notes houblonnées répondre aux vibrations du sax’ de Stan Getz dans l’atmosphère tranquille et chaleureuse des voix brésiliennes confondues aux malts légers. Profitez.

• Reposez autant qu’il vous plaira, seul, avec un livre, ou avec des potes.

C’est une recette facile et riche en vitamine D, qui convient aussi à l’extérieur, l’été mais aussi l’hiver pour oublier la pluie et le froid, le matin, le midi, le soir, sans modération !

Crédit photo @louisdeducla

 

On reconnaît le bureau d’Antoine, programmateur culturel du bar, aux paillettes qui le parsèment. Il aime les boules à facettes, les douceurs et les explosions musicales. C’est pour cela qu’il a pensé à accorder notre East IPA avec Baby Night du groupe éphémère Sweet Smoke dans leur unique album Just a Poke.
Le groupe du début des seventies propose une entrée en matière groovy à souhait qui amène un drop solo de batterie pêchu et percutant. C’est vif, avec des nuances enflammées qui rappelle la East IPA.
Explosion d’énergie Rock’N’Roll, bombe verte de houblons exotiques, les deux secouent si intensément qu’ils propulsent dans un cosmos bariolé.
Et puis progressivement ça revient en douceur, comme une bonne soirée qui se calme. Antoine, c’est un peu l’électron festif de Gallia, du coup ça nous étonne pas trop qu’il combinent de belles choses qui retournent le cerveau.

Crédit photo @louisdeducla


Partagez l'article :